4 avril

Débat d’orientation budgétaire .

Le désengagement financier de l’Etat (DGF) envers les communes commence à se faire sentir. La majorité municipale entend ne pas augmenter les impôts, ce qui est un bien, mais ils augmenteront quand même du fait de la révision des valeurs locatives. Nous ne sommes malheureusement pas à Beaucaire où le maire FN en est à sa deuxième baisse d’impôts locaux.

Des économies vont être engagées, entre autre une baisse de 10% des subventions aux associations. Un gestion économe des ressources humaines à la Ville de Vichy…  Nous attendrons d’avoir le budget général la semaine prochaine pour en savoir plus.

L’opposition de gauche qui se dit républicaine (elle le fait sonner à chaque fois), c’est à dire celle qui a confié les commandes de la France à Bruxelles, contrairement au Front national qui s’oppose avec force aux directives extérieures, et qui ne vend pas la Nation en permanence. Cette opposition qui appelle à voter pour ceux qu’elle combat en permanence, on a vu ça lors des dernières élections départementales; a interpellé le Maire sur l’école de musique à vocation départementale de Vichy. Cette opposition qui à Paris, fait supprimer les subventions  aux écoles de musique, et qui à Vichy pousse des cris d’orfraie contre la municipalité qui n’y est pour rien! La même qui s’oppose à la fermeture du Centre météo de Charmeil dans l’opposition et qui une fois dans la majorité s’en fiche comme de l’an quarante!  En 2011 le Conservatoire de Vichy touchait 128 000€ de l’Etat, actuellement en 2015 il ne touche plus rien  ! Que deviendra notre Conservatoire ? Il faut souhaiter qu’il perdure avec l’enseignement de qualité qui va avec. Quel avenir pour les 24 enseignants et les 140 élèves ? En tout cas, Vichy bleu marine défendra son existence.

La Ville de Vichy en taxant les logements libres de plus de deux ans alors que ce n’était pas une nécessité mais une possibilité offerte par la loi, se voit taxée à son tour au titre de la loi SRU. Elle manquerait de logements sociaux selon le Préfet de l’Allier. Alors que nous avons plus de 4  000 logements vides à Vichy, le gouvernement par l’intermédiaire de son représentant estime qu’à Vichy il y a un manque criant  de logements . Il s’agit là d’une crétinerie de plus… La municipalité réplique par un recours gracieux au Préfet et portera l’affaire devant le tribunal administratif si nécessaire.

Un autre sujet sensible, le déficit du Centre hospitalier Jacques Lacarin. Des suppressions de lits sont envisagés; et avec la fusion de la région Auvergne avec  Rhône Alpes nous n’en sommes qu’au commencement.

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?page_id=1782