Conseil municipal du 19 décembre

Photo-Conseil

En ce dernier Conseil municipal de l’année 2014, le Conseil a du se prononcer, entre autre sur des subventions aux associations et organismes divers.

Le groupe Vichy bleu marine s’est opposé en vain à deux subventions : une à la CFDT , syndicat qui se permet régulièrement d’appeler à manifester contre le Front national. Dernier fait en date, l’exclusion d’une membre de cette organisation; elle avait serré la main de Marine Le Pen lors de sa visite au “Salon des services à la personne” !

La deuxième subvention concerne “le Groupement Intercommunale de Défense contre la Grêle” . Notre conseiller Jean-Pierre Sigaud météorologue à la retraite a indiqué que la méthode utilisée n’avait aucune chance de modifier la formation ou non de la grêle. La dernière expérience scientifique internationale à grande échelle n’ayant pas été concluante les Etats ont abandonné cette soi-disant lutte. Quelques associations avec l’aide de larges subventions publiques continuent contre vents et marées d’y croire. Cela n’a pas plus d’effet que de sonner les cloches, méthode utilisée vers 1850, qui a été interdite par le Préfet de l’Allier de l’époque car dangereuse, une dizaine de sonneurs ayant été foudroyés….

IMG_20140930_155509

En ce qui concerne la subvention à l‘Office de tourisme, nous ne sommes pas représenté au sein de cet organisme, et n’avons pas accès à toutes les informations nous permettant d’en juger le bien fondé; nous reconnaissont cependant son intérêt  et les actions qu’il mène, nous nous sommes donc abstenus.

 

Vhéhicule-elect

Autre intervention concernant l’installation de 7 bornes de recharge rapide pour des véhicules électriques . Claudine Lopez se pose la question de savoir si nous ne sommes pas trop en avance . Il y a peu de véhicules électriques et il n’est pas certain qu’il y en ait beaucoup plus dans l’avenir dans notre région. Nous nous sommes abstenus sur ce point. Claude Malhuret  sourire aux lèvres “nous demande si nous sommes contre les véhicules électriques”.  Une centaine de véhicules dans le département,  principalement possession des entreprises, très peu de particuliers. De plus la charge rapide de la batterie raccourcie sa durée de vie…  Nous ne sommes surtout pas pressés de partir avant le coup de sifflet … Et près de 127 000€ pour l’agglomération VVA  cela fait beaucoup d’argent pour peu d’utilisateurs. * voir article concernant les bornes publiques en Norvège. (en fin de page)

###################################

DSC01814

Une question écrite a été posée par JP Sigaud  concernant l’utilisation de Viande Française dans les cantines scolaires de la Ville de Vichy. Si la volaille et le porc sont bien d’origine Française aucune mention concernant le bœuf et le mouton . Le menu qui sert à notre demande date du mois de novembre. (voir l’article sur le site)

Claude Malhuret  a indiqué au Conseil, que maintenant de la viande française est servie dans les cantines? Il a lu la listes des fournisseurs qui sont pour la plupart des locaux. Le Bio est privilégié et les viandes sont souvent labellisées. Nous sommes satisfaits de l’utilisation de la filière locale.

_______________________________________________________________________________________

Ce que la Norvège peut nous apprendre sur la voiture électrique…http://www.automobile-propre.com/norvege-voiture-electrique/

Des bornes publiques peu utilisées

Si le marché de la voiture électrique a explosé ses dernières années, le développement des bornes de recharge publique n’a pas suivi à la même cadence. Avec 5720 points de charge déployés à ce jour, on dénombre une borne publique pour sept voitures électriques.

Un déploiement décalé qui n’a pas empêché le développement du marché, les norvégiens se rechargeant majoritairement à leur domicile ou sur leur lieu de travail où 50 % d’entre eux ont accès à un point de charge.

Quant aux bornes publiques, elles restent peu utilisées, la plupart des sondés indiquant y avoir recours moins d’une fois par semaine voire jamais. Une tendance encore plus marquée pour les bornes rapides que 60 % des sondés n’utilisent jamais.

L’association note cependant que les bornes publiques pourraient être plus utilisées si le maillage était plus important, d’autant que leur présence reste importante aux yeux des usagers. Un déploiement qui permettrait également aux utilisateurs d’allonger leur parcours, notamment en hiver où les autonomies peuvent être divisées par deux par rapport aux mois estivaux…

 

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?page_id=1175