«

»

Jan 29

Journée internationale de Commémoration en Mémoire des victimes de l’l’Holocauste

Cette journée de commémoration a été instituée par le Conseil de l’Europe en 2002 et fixée à la date du 27 janvier, jour de la libération du camp d’Auschwitz.

Ce matin 28 janvier, toutes les associations de déportés, la police nationale, les membres de la communauté juive de Vichy en présence du grand Rabbin régional, les élèves du collège Saint Dominique, les élus, dont Vichybleumarine, étaient présents devant la stèle commémorative, sous les parcs.

Madame Michèle London , présidente de l’association cultuelle israélite de Vichy rappelle qu’à notre époque l’antisémitisme n’est pas mort: tags, chansons de rapp, reédition des pamphlets de Céline par Gallimard etc.

Monsieur François de Maech, président des amis de la fondation de la mémoire de la déportation, nous fait revivre l’histoire de Louise Bloch arrêtée le 6 juin 1944 à Nérys les Bains où elle était en cure, déportée à 86 ans et décédée en 1945.

Puis des élèves de Saint Dominique lisent deux lettres émouvantes relatant la douleur de deux enfants face à l’absence des membres de leur famille en déportation.

C’est au tour du grand Rabbin régional d’évoquer les derniers jours des prisonniers dans les camps avant l’arrivée des libérateurs, puis les premières provisions qu’ils leur ont offertes, et leur espoir d’une vie meilleure.

Madame Charlotte Benoit, maire adjoint de Vichy assure à la communauté juive l’attachement de la municipalité au devoir de mémoire.

Ensuite, les autorités civiles, militaires et religieuses déposent des gerbes; après la minute de silence, vient la lecture de plusieurs prières en hébreu, et la prière de la république en français. 

Marie-José Conte

Conseillère municipale et Communautaire

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=8348