«

»

Déc 05

5 décembre 2017 – Vichy commémore les victimes civiles et militaires

Commémoration en hommage aux Morts pour la France dans les combats d’Afrique du nord.

Les associations militaires et civiles, les porte drapeaux, les élus, dont Vichy bleumarine, étaient au rendez-vous de ce mardi 5 décembre devant la stèle commémorative des victimes tombées pendant ces 10 années de conflits: 1952-1962.

Conflits qui ont fait, comme l’ont rappelé E.Meunier, président de l’union locale des Anciens combattants et Mme le sous Préfet, 25 000 morts. À ce chiffre sans appel, il faut associer les victimes civiles, l’exode massif, l’abandon, les drames familiaux et le déracinement de ces Français qui sont partis dans de mauvaises conditions et qui n’ont pas trouvé en France métropolitaine l’accueil auquel ils auraient été en droit de prétendre.

En 2017, comme l’a souligné la représentante de l’État, la mémoire individuelle et associative est encore très forte; quant au «chemin de la réconciliation», puisque ce sont les termes qui ont été évoqués, permettez-moi Madame d’être extrêmement réservée sur le sujet, et ce qui se passe à l’heure actuelle (je n’ose évoquer l’avenir!) dans notre pays ne m’incite guère à l’indulgence.

Puis la fanfare entame avec brio «C’est nous les Africains». Ensuite les associations déposent des gerbes collectives ou individuelles; le roulement de tambours précède la sonnerie aux morts, les drapeaux s’inclinent en signe de deuil et se relèvent pour la Marseillaise.

L’air du régiment Sambre et Meuse rythme les poignées de mains, les porteurs obéissent au signal du départ en file ordonnée. La cérémonie s’achève, sans pluie ni neige, ce qui fut plutôt une bonne surprise.

Marie-José Conte

Conseillère municipale et communautaire

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=7618