«

»

Nov 21

Les électeurs de la droite et du centre ont la mémoire courte.

urne-normalisee Ils ont voté pour l’exécuteur de la gouvernance 2007-1012

Fillon le chevalier blanc de l’ère Sarkozy …

44,1%, tel est le score du vainqueur de cette primaire de la droite et du centre, à laquelle 8% de sympathisants FN ont participé…ce qui ne veut pas dire qu’ils voteront LR les 23 avril et 08 mai 2017. Peut être ont- ils cédé aux sirènes sécuritaires et identitaires de Sarkozy ? Ou bien plutôt à la tentation de brouiller les cartes, histoire de voir ce qu’il en sortirait! Car l’électorat frontiste, sait que les promesses des LR, ex UMP, n’ont jamais été tenues dans le passé et Fillon qui fut ministre sous Sarkozy, y a toute sa part de responsabilité…promesses touchant à des sujets préoccupants pour les Français, comme le chômage et la sécurité.

Les électeurs, déstabilisés par le bilan de Hollande, la sortie de son livre, ont vu dans Fillon un candidat sérieux,  expérimenté en politique, dont l’allure quasi sévère pouvait redonner du blason à la fonction présidentielle, une espèce de «force tranquille», droitière, rassurante….

Que savent-ils de sa politique ultra libérale et de ses conséquences sur le niveau de vie des Français?

Tous les candidats ont annoncé un recrutement supplémentaire de forces de police, de gendarmerie, de magistrats, de gardiens de prisons, de professeurs, et lui une baisse plus ou moins drastique de fonctionnaires: comment F.Fillon va-t-il concilier l’inconciliable? Les quelques mesures phare de son programme: passage des 35 heures à 39 h ,  rétablissement du jour de carence pour les fonctionnaires, et départ en retraite à 65 ans seront-elles suffisantes? Certes les fonctionnaires titulaires ne connaissent pas le chômage des seniors, mais les salariés du privé en sont victimes massivement! Que feront-ils quand ils verront leurs indemnités de chômage déplafonnées, alors que nous avons déjà 6/7 millions de pauvres et de précaires ? Et les particuliers qui paieront une TVA plus importante (22%) pour compenser la baisse des impôts des entreprises, censée favoriser l’embauche ?

Ceci n’est qu’un petit échantillon des bonnes surprises que nous réservent le candidat Fillon et ses homologues. Nous autres, au Front National, nous avons d’autres arguments à faire valoir, et Fillon, pas plus que les autres n’a de leçons à nous donner.

Le 23 avril 2017, faisons confiance à Marine.

Marie-José Conte

La responsabilité de dans l’explosion du chômage en France et sa volonté de persévérer

sapir

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=5955