«

»

Nov 13

Attentats de Novembre 2015

bataclan3REMEMBER

C’était il y a tout juste un an… et c’est hier… le Stade de France, le Bataclan, ses restos de proximité, dans le 11ième arrondissement de Paris, sont frappés par un Escadron de la Mort, bras armé de Daesh … Les Eagles of Death Metal qui se déchaînaient sur scène voient leur concert interrompu… tout a été dit.
Pas tout à fait…
Au printemps 2016, l’un des chanteurs ne s’avise-t-il pas de faire part, via la presse américaine, de ses soupçons concernant les 6 vigiles absents le 13 novembre au Bataclan? Auraient-ils été de mèche avec le commando, ou bien étaient-ils malades ou en congé? Le chanteur est revenu sur ses déclarations et s’est excusé… pas de preuves ? Et puis surviennent les élections américaines, le groupe déjà proche du lobby des défenseurs des armes à feu, a été un des rares «people» à soutenir D.Trump … Ah! La! La! Leur cas était donc plus que «pendable»!
Ils auraient souhaité revenir chanter au Bataclan le 13/11/2016! Que nenni!! Ils n’ont même pas été invités au concert de Sting. Ont-ils ou non forcé la porte du Bataclan ce soir-là? Les informations les plus contradictoires circulent à ce sujet… ce qui ne les a pas empêchés d’honorer discrètement la mémoire des disparus, en se mettant un peu à l’écart de la foule ce dimanche, pour déposer leur bouquet….Seraient-ils devenus persona non grata?
Hier c’est donc Sting et son groupe, un groupe bien sous tous rapports je suppose, qui a inauguré la salle rénovée à l’identique, détail très important, quand on veut prouver que tout doit recommencer comme avant.
Sting a baissé les yeux sur sa guitare pour la minute de silence puis il a ouvert son récital avec un premier titre symbolique: «Fragile», sur une mélodie lente et douce; puis il a enchaîné sur des textes plus anciens, comme Inch’Allah, hommage rendu aux migrants, envers lesquels nous devons faire preuve «d’empathie», ajoute-t-il, non sans confesser ne pas avoir de solutions quant à la résolution de la crise migratoire….Était-il indispensable de mettre un tel texte dans un récital précisément ce jour-là? Surtout quand les services de police ont eu la preuve que des terroristes s’étaient cachés parmi les migrants!
Que Sting soit démuni en matière de solutions, je peux le comprendre, mais que nos politiques, et Bruxelles, le soient aussi, là, je sens monter une sainte colère. Quant à l’empathie, merci pour la leçon de morale, mais il y a d’autres moyens de venir en aide aux pays pauvres, et/ou en guerre:

1) commencer par les aider sur place en étudiant leurs besoins véritables.
2) ne pas favoriser le déclenchement des conflits au nom du seul profit économique.
Les images des cérémonies officielles de ce dimanche n’ont pas été plus fortes que la reprise en mains de ce lieu symbolique de l’expression de la joie de vivre de plusieurs générations liées dans la communion musicale.
C’était il y a tout juste un an … et c’est hier… mais c’est aussi…   Demain.
Pardonnez-moi, mais c’est ce dernier mot qui ne passe pas. Je sais pourquoi , vous aussi je suppose?

Alors votons Marine le 23 avril 2017, en particulier au second tour.
Marie-José Conte
Le 13/11/2016

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=5889