«

»

Nov 11

11 novembre 2016, la France se souvient de ses poilus.

Vichy commémore le 98 ième anniversaire de l’Armistice du 11 novembre

Cérémonie religieuse à Saint Louis

Un petit vent frais ce matin abandonnait le ciel à ses incertitudes, l’église était froide et il y avait bien peu de monde pour accompagner les associations d’anciens combattants fidèles au poste:  quelques élus, des militaires et des anonymes.

Le père Diouf prend la parole avant de célébrer la messe et met l’accent sur 2 symboles que porte cet armistice : le symbole de paix, hommage à tous les soldats qui sont tombés hier et à tous ceux qui se battent aujourd’hui aussi, et tombent… le symbole du partage, car c’est la fête de Saint Martin qui partagea son unique manteau avec un mendiant. Dans son homélie, le père Diouf, Sénégalais d’origine, fils d’un ancien combattant fait ainsi la preuve que cette réalité nous touche internationalement. En parallèle avec les enseignements de l’évangile de Saint Luc, il met l’accent sur la vigilance dont doivent faire preuve le chrétien et le soldat, dans un monde plein de dangers. La prière universelle rend, en autres choses, hommage à tous ceux qui sont venus en aide au soldat, car ils ont fait preuve de miséricorde . La messe se termine par un chant à Marie: «Marche avec nous, Marie, aux chemins d’Espérance », prière pour un monde meilleur.

À 11h, les gens se joignent au cortège qui se dirige en marche rythmée vers le Monument aux morts.

Cérémonie devant le Monument aux Morts : beaucoup de monde attendait, des familles avec leurs jeunes enfants, les élus, dont Vichy bleu marine, et les représentants de diverses associations.

p1030193Les jeunes, ce matin au nom de ces associations ont pris la parole pour évoquer le centenaire de la bataille de Verdun, la bataille de la Somme, la violence des combats et les chiffres des pertes humaines et j’ajouterai, animales également ( voir article sur le rôle des chevaux dans Libres Propos). Relais de la Mémoire, ces jeunes ont retenu la leçon, et devront œuvrer pour un monde plus solidaire et plus juste.

Après une minute de silence, le secrétaire d’état auprès du ministère de la guerre et des Anciens Combattants rend hommage aux veuves, aux orphelins et aux alliés américains et canadiens dont l’aide a été si précieuse à la France.

p1030197Dans le plus grand silence les diverses associations, les élus ou leurs représentants, déposent une gerbe; après le roulement de tambours, la Sonnerie aux Morts retentit puis les premiers accords de la Marseillaise.

La visite au square Albert premier fut assez courte: hommage de reconnaissance tout simple, mais solennel à ce roi qui se voulait un soldat comme les autres.

La visite au cimetière de Vichy dura un peu plus longtemps. Les visites aux divers Monuments aux Morts suivent un ordre chronologique: élus, militaires et anonymes rendent hommage aux soldats tombés en 70/71, en 14/18 et en 39/45 puis déposent des gerbes. En écoutant la p1030205Sonnerie aux Morts devant le dernier monument, je réalisais que le sens de la devise gravée (Malgré tout jusqu’au bout) était en étroite symbiose avec la sculpture elle-même: un homme couché, épée cassée dans la main gauche, qui tenait de sa main droite un flambeau allumé, avec beaucoup d’énergie…

Je me suis dit qu’en cette période d’incertitudes, de violences, de désespoir économique, nous aussi au Front National, nous pourrions la faire nôtre, car l’échéance n’est plus bien loin …

Le 23 avril 2017… c’est demain.

Marie-José Conte

Le 11/11 2016

Consultez l’article consacré aux animaux dans la guerre de 14-18. Nos amis les bêtes sont les grands oubliés de ce conflit .

http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?page_id=5833

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=5859