«

»

Août 09

Une inhumation dans un cimetière français, ça se mérite…

Monsieur Franck Petitjean.

Votre fils, vous l’avez reconnu et adopté très jeune, il a couvert votre nom de honte, comme il a couvert la France de honte et en particulier Montluçon. De plus, il n’est pas natif de cette ville , ce qui ne lui donne aucun droit particulier pour y être enterré, il n’a fait qu’y passer une toute petite partie de son enfance. Il n’aurait jamais du grandir, monsieur.

« Malik était adorable avez -vous déclaré en bon père de famille effondré, il n’avait pas de casier». Mais il était connu depuis peu des services antiterroristes, grâce à la Turquie.Des vidéos d’allégeance à Daesh ont fini par être saisies qui révélaient son goût évident pour la violence, et son cheminement vers la radicalisation.

Vous n’avez rien vu venir. Vous n’êtes pas le seul. Et ce n’est pas cela qui va nous rassurer, croyez-moi.

Il était tellement «adorable» qu’il n’a pas oublié le rituel sacrificiel pratiqué à l’occasion de l’Aïd el Kébir: le mouton est égorgé vivant et on le regarde se vider de son sang dans une agonie abominable.

Mais à Saint- Étienne-du-Rouvray, Monsieur Petitjean, il s’agissait d’un homme très âgé, donc sans défense, prêtre de surcroît, et d’un lieu sacré, une église! Abominable et mortelle confusion!

Vous comprendrez que la dépouille de votre fils ne peut trouver sa place dans un cimetière français, lieu sacré , et respecté: ce serait un sacrilège.

Le Front national de l’Allier ne saurait le cautionner.

Marie-José Conte

conseillère municipale et communautaire

Vichy le 08/08 2016

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=5257