«

»

Avr 13

Au Parlement européen, les élus LR complices de la submersion migratoire !

11Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

Hier, le Parlement européen était appelé à se prononcer sur un rapport portant sur la « situation en Méditerranée et la nécessité d’une approche globale des migrations ». Les auteurs de ce rapport – une élue socialiste et une de ses collègues du PPE, groupe où siègent les députés LR – reconnaissent que la convention de Schengen a transformé notre continent en une véritable passoire mais si le texte « admet que l’Union a besoin de renforcer la protection de ses frontières extérieures », il préconise d’ »intensifier les efforts pour développer les possibilités de migration et de mobilité légales ».

Autrement dit, puisque les États membres n’arrivent pas à empêcher l’immigration clandestine, il faut la légaliser et l’organiser !

A rebours de ces incantations que le Premier ministre slovaque qualifiait récemment de « suicide rituel », notre groupe, Europe des Nations et des Libertés, avait déposé huit amendements. L’un d’eux rappelait qu’ »un État-nation peut légitimement considérer l’entrée et le séjour clandestins à l’intérieur de ses frontières comme une action illégale, qui peut être jugée et sanctionnée comme une infraction » tandis qu’un autre invitait nos collègues à s’inspirer des mesures efficaces mises en place par l’Australie. Oui, il est possible de mettre fin à cette terrible crise migratoire mais encore faut-il en avoir la volonté politique !

Les députés LR ont une fois de plus soutenu ce texte auquel les élus du FN et leurs alliés se sont bien sûr farouchement opposés. Loin des plateaux de télévision où ils s’agitent, les députés LR au Parlement européen font vote après vote la démonstration de leur soumission à Bruxelles et de leur passivité complice face à la submersion migratoire.

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=4309