«

»

Mar 25

Un Printemps des migrants sera lancé en mai dans l’Allier !

CarKmzzUEAIhIE4A quand un printemps pour les chômeurs français ?

La Montagne du 22/03/2016

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2016/03/22/un-printemps-des-migrants-sera-lance-en-mai-dans-l-allier_11835168.html

 fait état de la réunion de Blomard, organisée à l’initiative du RESF ( réseau d’éducation sans frontières ), réunion qui avait pour objectif la mise en place du projet d’un printemps des migrants dans les premiers jours de mai. Blomard avait été choisie à la fois pour sa proximité avec Montmarault , et parce qu’ une réunion dans une petite commune aussi tranquille n’attirerait pas de manifestations intempestives du Front National, selon les déclarations de la responsable du RESF pour le département de l’Allier.

Et si nous avions été avertis à temps de la tenue de cette réunion, je ne suis pas sûre que nous nous serions rendus à Blomard pour manifester : les faits et le bon sens nous donnent raison .

Le CADA de Montmarault ( commune socialiste ) a été crée en 2010 :  60 places y étaient prévues ; puis on est passé à 70 et il est encore actuellement en extension . Ce centre est destiné à des étrangers, seuls ou en familles, victimes de guerres ou de persécutions religieuses : les 2 témoins qui évoquent dans l’article brièvement leurs expériences ne viennent pas d’un pays en guerre, n’ont pas subi de persécutions, pas plus que d’autres originaires de pays africains qui vivent au centre . Ils sont accueillis, soignés ( certains souffrent de pathologies lourdes, donc coûteuses) et ensuite sont mis entre les mains des services sociaux du département, avec RSA à la clé, CMU etc. Et après, que feront-ils? Le chômage est très élevé dans le département… Comment pourront-ils s’intégrer dans de telles conditions ?

Tout le monde a droit à la scolarité, à un toit, à la santé etc…  déclare le RESF .

Rien à dire sur un tel credo!

Mais

Allez donc dire cela aux Français qui vivent sous les ponts de la Seine et dorment dans les tentes ‘ comme ceux de l’association Don quichotte !

Allez dire cela aux familles monoparentales expulsées de leur logement!

Allez dire cela à des Français retraités qui vivent avec 600 euros par mois à 2 !

Allez dire cela à tous les Français qui n’ont pas de mutuelle!

Allez dire tout cela aux Français qui ne peuvent changer leurs lunettes ou faire face à des soins dentaires, et dont certaines thérapies coûteuses, mais efficaces contre le cancer ( information de l’hôpital de Clermont sur FR3 Auvergne, du 24/03) ne pourront plus être prises en charge!

Allez dire cela aux 5 millions de chômeurs et précaires et aux 9 millions de pauvres que nous avons en France !

ETC.

Le RESF est comme l’enfer, pavé de bonnes intentions ! Il n’a pas compris que nous ne sommes plus à l’époque des Trente Glorieuses !

Malheureusement !

Marie-José Conte

 Professeur certifié de lettres en retraite

Secrétaire départementale du Collectif Racine

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=4156