«

»

Août 26

Commémoration de la “Libération de Vichy”

26 Août 1944 Libération de Vichy

Ce jour, le Conseil municipal, commémore la libération de Vichy devant le monument à la Résistance au cimetière de Vichy.

Vichy fut le siège du gouvernement mais a aussi connu un des premiers réseaux de résistance, le réseau Alliance .

Alliance, réseau dont le commandement était de forte culture militaire et de tendance droite nationaliste. Il a été fondé par le commandant  Georges Loustanau-Lacau (alias Navarre), officier nationaliste en résidence à Vichy à partir de l’automne 1940. Il habitait l’Hôtel des Sports, 3 rue Louis Blanc . C’est de là que partit le premier contact radio avec Londres. Pour des raisons politiques, financières et militaires, il préfère se rapprocher en 1941 de l’intelligence service britannique plutôt que de la France Libre . De nombreux Vichyssois ont payé de leur vie l’appartenance à ce mouvement de résistance, parmi eux Jeanne Bouteille, et son père Jean dont on honore la mémoire chaque 14 juillet, place de la République.                                                                                                          Jean-Pierre Sigaud

DSC02753

Voici comment Jean Débordes résume la libération de Vichy :

” Nous sommes le 26 août.

Dans la matinée, une colonne allemande venant de Clermont-Ferrand voulait, une fois encore passer par Vichy. Walter Stucki * s’en alla au devant et convainquit le commandant de changer son itinéraire et de contourner la cité par Gannat .

La situation se précipita, car soudain les Vichyssois se rendirent compte qu’il n’y avait plus d’Allemands, qu’ils étaient libres.

Au début de l’après_midi, une réunion se tenait entre Walter Stucki et deux officiers FFI . Il fut décidé de faire entrer les F.F.I. dans Vichy, non sans hésitation de la part des officiers, car ils ne disposaient que d’une centaine d’hommes.

Vers 15 heures, un traction noire Citroën déboucha dans la rue de Paris. De part et d’autre du capot, sur les ailes flottait le petit drapeau avec la crois de Lorraine.

Vichy, cette fois-ci, était libérée et sans combat. “

  • La Ville de Vichy en reconnaissance donnera à W Stucki (ambassadeur de Suisse auprès du gouvernement) le nom d’une rue proche de l’Allier.

Bibliographie : Vichy, capitale à l’Heure allemande de Jean Débordes

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=2327