«

»

Mar 13

En Allier le BTP lance un appel au secours ! Une 1ère réponse

Philippe Eymery, Conseiller TPE/PME de Marine Le Pen, 1er Vice-président du groupe Front National-Rassemblement pour le Nord Pas de Calais

Selon une enquête des Urssaf (organisme chargé du recouvrement des cotisations sociales), le travail au noir est en progression significative en France et en particulier dans le B.T.P.

Cette enquête est fortement à charge contre les entreprises du secteur, mais mieux vaut chercher les causes plutôt que les effets.

La très forte augmentation du recours aux travailleurs détachés est une aubaine pour les donneurs d’ordre qui sont en train d’enclencher un système infernal de moins-disant des prix qui aboutit au moins-disant social.

La filière bâtiment est, de tradition, une filière organisée, respectueuse des métiers et des qualifications. On assiste à une destructuration de cette filière avec le grand remplacement des professionnels par des travailleurs low-cost étrangers ou à brève échéance des travailleurs nationaux « nomades ».

L’Urssaf a beau jeu de dénoncer le travail au noir, quand nos politiques votent au Parlement européen à Bruxelles un système de « libéralisation sauvage » des marchés, quand l’Etat n’investit plus pour faire soi-disant 50 milliards d’économies, quand trop de normes tuent les professionnels.

Le Front National demande l’abolition de la directive « travailleurs détachés » qui est en réalité un prétexte pour mettre plus de flexibilité et de low-cost dans un secteur qui n’était pas délocalisable.

Le Front National demande le retour à un système réglementaire national léger, et protecteur du professionnalisme et de la qualité du bâti en France.

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=1725