«

»

Jan 11

Bruno Gollnisch à Montluçon: la galette était politique!

DSC01995

La réunion s’est tenue à 16h dans une des salles du grand centre Athanor, proche de Carrefour, dans la zone commerciale: 1h 30 de route depuis Vichy. Belle occasion de contempler la campagne bourbonnaise, les fermes dispersées, les volailles et les vaches en liberté dans des prairies où l’herbe a encore son mot à dire….

Tous les candidats de Montluçon aux futures élections départementales étaient présents , ainsi que ceux de Vichy , et bien sûr, de nombreux militants et sympathisants. Un important dispositif de sécurité était là pour nous rassurer: au regard des derniers événements parisiens et même montluçonnais, la présence attentive des agents de sécurité n’était pas un luxe.

Candidats-Montlçon

Claudine Lopez notre secrétaire départementale ouvre la séance: elle évoque les recommandations de Marine: continuer le combat, rester vigilant; puis analyse les changements positifs pour notre parti: jamais auparavant une ville comme Montluçon , fief du communisme, n’aurait toléré une réunion comme celle-là aujourd’hui , ce qui n’a pas empêché tous les partis politiques de s’unir au nom de l’union républicaine( car ils se croient les uniques détenteurs des valeurs de la république ) , pour refuser au Front National le droit de déposer une gerbe au monument aux morts , lors de la commémoration du départ du train du 6 janvier 1944 pour l’Allemagne nazie! Les commémorations sont ouvertes à tous, a fait remarquer notre secrétaire , car tous, avons dans nos familles des membres qui ont péri dans cette guerre.

Ensuite Claudine Lopez fait le point sur les élections départementales: sur les 19 cantons de l’Allier, 11 ont trouvé leurs 2 binômes, 8 attendent une canditature féminine; puis elle achève en faisant l’éloge de l’équipe de Montluçon et d’Huriel qui sous la houlette de Pascal Courty, a fait un travail remarquable sur le terrain.

L’intervention de Bruno Gollnisch était très attendue, en tant que député européen et surtout président du groupe FN de la région Rhône Alpes, à la laquelle l’Auvergne vient d’être rattachée.

Il adresse d’abord ses meilleurs vœux pour l’année 2015, à nous tous ici présents et à nos familles, car la Famille en ces temps si durs , est le refuge de nos valeurs , une sorte de noyau de la résistance nationale. Le monde entier a les yeux fixés sur nous , sur les valeurs nationales, patriotiques que nous défendons face au matérialisme, parce qu’elles sont identitaires, universelles et spirituelles .La galette que nous allons partager ensemble tout à l’heure, dit-il , est le symbole de l’universalité du message du Christ.

Ensuite, il dénonce les attentats parisiens, dont il réprouve la barbarie: trop de victimes innocentes…. L’un des policiers assassinés s’appelait Franck, l’autre Ahmed…. Les frères Kouachi ne lui ont pas demandé sa carte d’identité avant de l’achever!

Notre parti est favorable à la liberté d’expression, cependant il n’oublie pas que Charlie Hebdo avait demandé au ministère de l’intérieur en 1996 l’interdiction du FN et avait recueilli 173 000 signatures….

B6_54IOIcAE2htv

Mais 1996 n’est pas 2014 et bon nombre de ses prédictions depuis 40 ans se sont réalisées ou sont en passe de l’être , en particulier tout ce qui touche à l’immigration et à l’insécurité.

Marine Le Pen lors de son entrevue avec F Hollande a proposé toute une série de mesures pour éradiquer l’insécurité: lutte contre la délinquance, révision du code de la nationalité , équipement des policiers en armes, etc.

Cependant si nous ne participons pas à la marche de dimanche , ce n’est pas uniquement parce que nous ne sommes pas les bienvenus aux yeux de Pascal Lamy( PS) ni des autres partis, mais parce que: nous refusons de cautionner une manifestation qui joue sur l’émotion nationale en vue d’une récupération politique, et nous refusons d’accompagner ceux qui sont responsables de ce désastre.

Puis c’est en tant que député européen plus spécifiquement qu’il s’est adressé à nous, en dénonçant l’ouverture des frontières économiques à des pays qui n’ont ni normes ni règles. Et là, Gollnisch laissant libre cours à sa «sainte colère» ,fustige la classe politique en termes cinglants : «on n’attend pas des responsables politiques qu’ils passent la serpillière sur le sang de Charlie Hebdo, on attend qu’ils prennent les dispositions nécessaires.

C’est bien d’empêcher les djihadistes de partir, mais ce serait encore mieux de faire en sorte qu’ils ne reviennent pas! Les frères Kouachi ont profité de l’éducation de la France, ont été aidés (à l’orphelinat d’Aurillac, entre autre chose) nourris….Quel beau parcours gratifiant!!

Enfin, il achève son discours en soulignant l’importance des élections départementales , dont le mode de scrutin est favorable à notre parti. La population prête une oreille de plus en plus attentive à nos discours parce que nous disons tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas . La réforme territoriale générera de beaux gâchis financiers et non des économies et nous serons là pour inlassablement les dénoncer.

Il quitte la tribune, beaucoup de militants l’entourent et le photographient en toute simplicité; en suite il se dirige vers le petite salle pour partager la galette avec nous et boire le verre de cidre. Il se prête de bonne grâce à mes questions et accepte la photo souvenir.

Nous sommes peut-être dans l’antichambre de l’Histoire?

Marie-José Conte

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=1353