«

»

Déc 04

XV Congrès Discours de Marine Le Pen

Dimanche 30 novembre 2014: déroulement de l’après-midi.

Il n’est que 14h et déjà la salle se remplit lentement; des drapeaux ont été déposés sur les sièges, les journalistes rectifient les trépieds de leurs caméras et ajustent leurs objectifs, la sécurité est là, discrète, efficace, rassurante… Les conversations bruissent en murmures troués de silences, ou bien s’épanouissent dans une fébrilité sonore qui rappelle les grands moments de notre Histoire...

14h 45:la salle est pleine, jusqu’aux gradins les plus élevés; sur un écran géant passe en boucle un diaporama des images de la France sur fond de couleurs superbes, accompagné d’une musique entraînante, sans être agressive: la côte bretonne, le Mont Saint Michel, Chambord serti dans son écrin de verdure, le viaduc de Millau, magnifique fil en suspension , Notre Dame de Paris toute en dentelles de pierre , qui flirte avec le Pont Neuf , sous lequel coule toujours la Seine , bien qu’il ne s’appelle pas Mirabeau etc… Murmures d’admiration dans la salle .. oui, elle est belle la France ! Agitation dans les coulisses… Frémissements du public qui se lève et crie:Marine! Marine! en agitant les drapeaux

DSC01933

15h: Marine est devant nous....La musique redouble d’intensité, les projecteurs entament un ballet qui croisent la scène et se focalisent sur elle….Sa gestuelle est la même que lors de son premier discours, mais l’atmosphère a changé: elle est électrique… Marine le sait , le sent …

Elle remercie d’abord tous les intervenants qui ont organisé ce congrès.

Puis elle évoque le parcours du Front National: qui eût pu imaginer en 2011 que nous en serions là où nous en sommes ? Assemblée nationale, Sénat, 1500 conseillers municipaux, premier parti aux élections européennes. Notre mouvement s’est modernisé en s’ouvrant à la société civile , et nos idées sont au centre du débat électoral«on résiste à l’invasion des armées, on ne résiste pas à l’invasion des idées» proclame-t-elle , tout sourire, en citant Hugo.

Son objectif : faire renaître la France: la mondialisation a affecté les conditions de vie de la France, au point qu’elle s’est enferrée dans l’union européenne; elle est même devenue un laboratoire d’expérimentation du multiculturalisme , qui laisse nos populations sans protection.

La faiblesse de la France est due à des erreurs: elle est actuellement sous tutelle, elle a perdu son âme. Notre parti est conquérant: quel modèle de société voulons-nous?

Il faut d’abord rompre avec la supercherie droite/gauche qui veut faire croire au renouveau. Ils tuent la république française en en détruisant le sens, l’essence.: démantèlement des territoires, désertification des campagnes, fin des services publics etc. Coup de cœur au passage pour les délégués des TOM/DOM qui sont venus, malgré la distance, parce qu’ils se sentent Français , parce qu’ils le sont, parce que leurs territoires contribuent à porter la superficie de la France à 10 millions de km2.

DSC01934

Pendant ce temps François Hollande interdit aux Français métropolitains de Nouvelle Calédonie qui n’ont pas 10 ans de résidence de voter, au nom de la neutralité , mais veut donner le droit de vote aux étrangers !!

La république sociale disparaît comme un bonbon qui fond à vue d’oeil dans le patchwork de la république multiculturelle, les chiffres du chômage sont alarmants et provoquent un déséquilibre profond et ravageur; l’école ne permet plus d’accéder à un emploi , nous n’avons plus de monnaie nationale, notre démocratie n’en est pas une , puisque notre refus de la constitution européenne n’a pas été pris en compte , et que notre système électoral n’introduit pas la proportionnelle. Le peuple français se voit dépouillé de sa souveraineté , dans tous les domaines essentiels à sa liberté. Le front National se veut un gouvernement du peuple , pour le peuple et par le peuple. L’état doit être porteur d’une stratégie économique , au lieu de cela , nos usines sont transformées en musées; et également protecteur de ses citoyens; au lieu de cela, nos forces de police sont armées de fusils à bouchons et sont narguées par les délinquants des villes qui ont rejoint ceux des champs!

Nous avons la capacité de redécouvrir notre démocratie, de redevenir maîtres du temps passé, présent et à venir ,de sortir de l’obsession du court terme , par un refus du gaspillage , du jetable, au nom du seul profit. De raconter une grande Histoire et de nous réapproprier notre nation, sans même provoquer de troubles.

Vive le Front national! Vive la France!

DSC01943

Tonnerre d’applaudissements, le public est debout et entonne avec elle la Marseillaise en agitant les drapeaux….longtemps….longtemps … Puis les militants fatigués, mais heureux, et galvanisés quittent la salle… à regret, d’ailleurs.

Dehors, les forces de l’ordre veillent sur notre sécurité jusqu’au départ du dernier congressiste.

Marie-José Conte

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=1078