«

»

Déc 01

XVème Congrès du Front National Lyon: Samedi 29 novembre 2014

Samedi 29 novembre : déroulement de la matinée

DSC01889

Le beau temps n’était pas particulièrement au rendez-vous ce samedi-là, mais il en aurait fallu beaucoup plus pour perturber le moral des 3000 militants présents dans la magnifique salle plénière du Palais des Congrès de Lyon, chaleureusement accueillis par le secrétaire départemental du Rhône Christophe Boudot, fier de ses 2000 adhérents et de ses 39 conseillers municipaux. Il nous fait l’éloge de sa ville, de l’esprit Lyonnais, ce «concentré vivant de l’identité nationale»: passé glorieux( Renaissance, Résistance, Conquête) et de ses traditions dont la fête des lumières est un des fleurons .

DSC01882

Puis c’est au tour de Bruno Gollnisch, président du groupe FN au Conseil régional Rhône- Alpes d’évoquer avec brio, discrétion et humour parfois cette lugdunum capitale des Gaules, lyon ouverte aux arts, à la spiritualité, pionnière dans la lutte pour la liberté, pionnière pour l’imprimerie, et les tissus (les fameuses soieries), ville gourmande, comme tant de nos belles provinces françaises.

Julien Sanchez (maire de Baucaire et conseiller régional du Languedoc Roussillon) nous présente le programme du Congrès, suivi de Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN, qui expose son rapport financier. Il insiste, à juste titre, sur les multiples contrôles des bilans (toujours approuvés, y compris ceux des campagnes électorales) effectués par les commissaires aux comptes, pour la comptabilité des années 2010 ( année noire, déficit) et 2011, 2012, 2013, années excédentaires, qui ont vu le redressement des recettes , grâce à la vente du Paquebot, ce magnifique immeuble de Saint Cloud, ancien siège du parti, et au succès de Marine , son professionnalisme et son sérieux. Il pourra donc reverser aux fédérations en 2016, les cotes parts des recettes, la nôtre dans l’Allier, particulièrement démunie, appréciera ce geste! Puis il évoque le prêt de 10 millions d’euros demandé à une banque tcheco-russe, les banques françaises, ayant refusé toute avance, suite aux problèmes de financement des campagnes électorales de certains partis…prétexte qui ne trompe personne.

Le vote de son quitus ne pose donc aucun problème, tous les cartons verts se lèvent pour l’approuver.

Steeve Briois, secrétaire général, dresse ensuite dans son propre rapport moral une sorte de bilan de santé de la progression structurelle et politique du FN, depuis la campagne des législatives de 2012: réactivité des populations aux idées du FN, fédérations de plus en plus opérationnelles, l’élaboration des listes de candidats (600 au total) dans le respect de la parité, pour les municipales de 2014 , 1600 conseillers municipaux élus, et enfin un scrutin européen qui a permis l’arrivée d’un tiers de députés européens sur nos listes!

L’année 2015 sera décisive: mars 2015, élections départementales et décembre 2015, élections régionales . Nous devons rester humbles et persévérants.

DSC01884

L’arrivée de Marine déclenche une salve d’applaudissements, derrière ce slogan, qui sera scandé tant de fois au cours de ce congrès, tellement les militants veulent y croire:«Marine Présidente»! Elle est radieuse, en forme; silhouette affinée, élégante et sobre en tailleur pantalon, le regard clair et pétillant, bras étendus , elle remercie d’un large sourire son public de fidèles, qui l’acclament debout.

Son intervention sera brève mais énergique: elle analyse le chemin parcouru depuis le 16 janvier 2011, date où elle a pris la direction du parti, un parti renouvelé, efficace , prêt pour la conquête du pouvoir, qui s’est étendu jusqu’à l’étranger, avec les 24 députés européens, un parti qui témoigne de sa volonté de maîtriser le Destin de la France. Ce qui ne l’empêche pas de dévoiler avec humour ses soucis financiers en rapportant les propos malveillants d’un conseiller de l’Elysée, qui se «désole» parce que tout a été tenté pour contenir la poussée du Front National sur le plan tactique! (refus des banques en particulier). Elle achève en confessant toute la gratitude, qu’elle voue à J.M Le Pen et à A.Jamet, les fondateurs du mouvement. Grand moment d’ émotion dans la salle .

DSC01887

Après les interventions individuelles sonne l’heure d’une table ronde autour d’un sujet d’une brûlante actualité; les Départementales de 2015Nicolas Bay, Louis Armand Béjarry et Frédéric Boccaletti, insistent sur les victoires toutes neuves que la parti vient de remporter dans le domaine local et national ( députés et sénateurs) . Les départementales vont faire appel à 2500 candidats( suppléants et parité obligent!); ce sont eux qui rendront crédible l’organisation du parti…lourde responsabilité et lourde tâche, car le temps de la campagne sera court , c’est donc aussi un défi logistique. Les élus devront trouver des solutions comme les maires devant l’endettement des communes, face au désengagement de l’état.

Le président d’honneur J.M Le Pen prend la parole un court moment et fait d’abord l’éloge de 2 membres du parti décédés il y a peu de temps, et constate philosophiquement que c’est le passé qui a construit notre avenir….J’ajouterai-il ne m’en voudra pas-, que c’est aussi valable dans tous les domaines de la vie courante. Puis il évoque les 120 procès en diffamation qu’il a dû affronter , les tentatives d’attentats, les provocations à Carpentras, l’immigration , l’une des causes du déclin de la France, mais pas la seule, la baisse des effectifs de notre défense nationale , et se lance avec humour dans toute une série de citations; je n’en ai retenu qu’une , que je trouve bien adaptée à la France de maintenant: «Avec nous, avant qu’il ne soit trop tard»! Son grand âge, la force de ses convictions ont été salués comme il se doit.

Louis Aliot , vice -président chargé de la formation évoque la formation juridique , économique , financière dispensée aux futurs élus du parti qui ont un devoir d’exemplarité, face aux élus des autres partis qui ne cherchent à se faire élire et réélire que pour maintenir leurs privilèges. Nous autres futurs élus dans l’Allier, nous sommes tout à fait demandeurs d’une telle formation.

C’est à Florian Philippot, chargé de la stratégie et de la communication que revient l’honneur de clore cette matinée longue et riche des expérienecs de chacun. Sous la houlette du Rassemblement Bleu Marine, sont nées diverses structures externes sous forme de collectifs (Collectif Racine qui se propose de restaurer l’école, Collectif Audace qui s’adresse à de jeunes entrepreneurs, Collectif Marianne pour les étudiants, Collectif écolo, qui milite pour une écologie patriote etc. ) qui ont pour but de mobiliser différents secteurs professionnels et de les faire réfléchir à nos idées. Internet véhiculera beaucoup de ces actions et cela permettra au parti de gagner des régions.

La matinée s’est achevée à 13h 10 et le déjeuner était libre.

Marie-José Conte

Lien Permanent pour cet article : http://vrbm.poweredbyclear.com/flexshare/vrbm/?p=1021